Texte: Corinne Aguzou    /    site: Léa zanotti

VERONIQUE MATTEUDI

UNE RENCONTRE

C’était très tôt le matin, la forêt semblait endormie quand j’ai rencontré des gens qui jouaient à cache-cache en se suspendant entre les arbres. A la réflexion, il me paraît plus juste de dire qu’ils jouaient avec la forêt, qu’ils en avaient une approche planante, joueuse et sensuelle.

Hauteur 2,40 m - Largeur 2,20 m

Forêt de Giroussens (Tarn) - 2002

SCULPTURE ET INSTALLATION