Texte: Corinne Aguzou    /    site: Léa zanotti

VERONIQUE MATTEUDI

SCULPTURE ET INSTALLATION

UN CHEVAL NON DÉSIRÉ

– Vous faites dans le genre figuratif animalier ? C’est un choix artistique qui paraît risqué de nos jours…

– C’est une drôle d’histoire, en réalité j’aimais beaucoup les kangourous à ce moment de création, les grands kangourous australiens me faisaient rêver, à cause de la poche surtout, c’est troublant ce ventre à l'extérieur du ventre. Et aussitôt né le nouveau petit K se démène pour grimper dans la poche et se suspendre à une mamelle pendant 70 jours ! Je savais tout ça, je tournais autour de cette maternité étrange et, finalement assez troublée, au lieu de faire un kangourou j’ai accouché d’un cheval. Après je me suis dit oui pourquoi pas un cheval ? C’est bien aussi.

H 1,80 m - L 1,10 m - largeur 2,80 m

Installation de sculpture dans le jardin de l’évêché à Lombez (Gers) - Mai 2008