Texte: Corinne Aguzou    /    site: Léa zanotti

VERONIQUE MATTEUDI

L'HOMME AUX OISEAUX

Les oiseaux se trompent parfois ils prennent les hommes pour des arbres. Ils croient se poser sur les branches, les feuillages, les frondaisons, sur le tronc ou la cime qu’ils confondent avec la tête, le torse , les épaules , les bras et les mains et les jambes et les pieds. Il est vrai que cet homme est un géant qui laisse la lumière lui traverser le corps et qu'il a des affinités troublantes avec la clématite sauvage, que les oiseaux connaissent bien.

4 m x 1,50 m

Résidence Idéa - Toulouse Borderouge-2012

SCULPTURE ET INSTALLATION